Histoire de Coca-Cola

La naissance du coca cola

 

Le 8 mai 1886, le docteur John Styth Pemberton, pharmacien d’Atlanta en Géorgie, inventa une nouvelle boisson gazeuse. Il voulait trouver un sirop original et désaltérant. Il mit au point un mélange comprenant de l’extrait de noix de kola, du sucre, de la caféine, des feuilles de coca décocainées et un composé d’extraits végétaux. Son comptable, Franck M.Robinson baptisa la boisson « Coca-Cola » et dessina le premier graphisme, toujours utilisé aujourd’hui.

 

La boisson fut mise en vente à la « soda-fountain » de la Jacob’s Pharmacy. Les serveurs diluaient le sirop avec de l’eau glacée. L’un eut l’idée d’employer de l’eau gazeuse et les consommateurs présents apprécièrent encore plus la formule. Le Coca-Cola était né. Une banderole fut accrochée sur la façade de la pharmacie. Le 29 mai 1886, la première annonce publicitaire était publiée dans « The Atlanta Journal ». Les « Soda-foutain » combinaient café, tea-room, pharmacie et confiserie. On en trouvait partout aux Etats-Unis : dans les théâtres, les gares, les grands magasins et même en plein air. A partir de 1886, elles vont distribuer le Coca-Cola. Il est vendu au verre au prix de 5 cents.

 

 En 1888, un autre droguiste d’Atlanta, Asa G. Candler, rachète tous les droits de la formule de la boisson pour 2300 dollars. Il retravaille la composition et aboutit à celle qui est toujours utilisée aujourd’hui. Gardée secret, on n’en connaît que le nom : 7X.

 

 En 1895, trois ans après la fondation de The Coca-Cola Company, Asa Candler déclare aux actionnaires : « A partir de maintenant, Coca-Cola se boira dans chaque état et territoire des Etats-Unis ». L’idée de Candler : un marketing vigoureux et des ventes massives. La marque doit être omniprésente. Le message très simple « Coca-Cola désaltère » est bientôt visible sur tous les premiers panneaux d’affichage. On le voit aussi dans les journaux, au dos des romans populaires et dans les magazines de la bonne société.

 

En 1905, les bouteilles de Coca-Cola sont pour la première fois bouchées avec des capsules.

En 1915, la « Root Glass Company » propose à Candler un modèle de bouteille. La taille étroite et les stries du verre évoquent une silhouette féminine protant une robe plissée très en vogue alors. Elle est adoptée et est surnommée « la dame en fourreau noir ».

 

En 1919, « The Coca-Cola Company » est cédé pour 25 millions de dollars par les Candler à un groupe d’homme d’affaires dirigé par Ernest Woodruff de la Trust Company of Georgia. Son fils Robert est nommé président en 1923. Celui-ci va donner un nouvel élan à la société : la marque doit devenir synonyme d’excellence et les Américains doivent pouvoir s’en procurer n’importe où. A la fin des années 30, le message se transforme, il devient : « Coca-Cola, la pause qui rafraîchit ».

 

Depuis le début de son histoire, Coca-Cola a passé commande aux plus grands illustrateurs américains afin de transmettre par l’image les qualités de son soft-drink. Leur talent s’est traduit par de réelles œuvres d’art. Le travail de Haddon Sundblom en est un exemple. L’image du père Noel qu’il a recréé pour Coca-Cola a marqué les générations d’enfants et est passé dans le domaine public. Depuis le début des années 50, le globe terrestre est devenu la planète « Coke ».

 

Pour répondre à la demande, Coca-Cola s’est rapidement décliné sous différents formats.

 Les « cannettes » en métal font leur première apparition en 1959.

 

 Le 23 avril 1985, les dirigeants de la société ont provoqué une tempête dans le verre des consommateurs américains avec le « New Coke » : un Coca-Cola d’une autre saveur. Sous les protestations massives, le 7X sera remis sur le marché dès le 11 juillet 1985 avec l’appellation « Coca-Cola Classic » (le « New Coke » est toujours commercialisé pour satisfaire tous les consommateurs).

Problématique du TPE

Comment la célèbre boisson Coca Cola, depuis ses origines, a-t-elle conquis le monde?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×