Publicité, produits dérivés, sponsoring

 

Stratégie marketing


La stratégie markéting de la boisson a été utilisé systématiquement depuis sa naissance. Tout d'abord, elle se fait par l'utilisation de slogans courts, faciles a retenir et marquants tel que : « Coca-Cola, c'est ça », « Drink Coca-Cola (Buvez Coca-Cola) », « Delicious and refreshing (Délicieux et rafraîchissant) »... ; au total, on peut dénombrer plus d'une centaine de slogans depuis le premier en 1886.

En 1929, Robert Woodruff inaugure une nouvelle forme de communication : de grandes affiches aux bords des routes et dans toutes les villes d'Amérique, ainsi que des panneaux lumineux.

C'est en 1931, que la marque s'approprie la célèbre image du Santa Claus ou Saint Nicolas (Père Noël) qui devient l'icône de la boisson, habillé de vêtements rouges doublés de fourrure blanche par Haddon Sundblom, chargé de la publicité de Coca-Cola. Le rouge et le blanc seront désormais les couleurs emblématiques de la marque. L'ours polaire apparaît dans les publicités en 1993. Seulement, ce n'est qu'en 2001, que Coca-Cola adopte des slogans différents selon les pays. En France, « Sourire la vie » signe la première saga publicitaire entièrement française, réalisée par Éric Zonca. En 2004, Dancing Boy met en scène un homme qui sous l'effet de Coca-Cola libère son expression artistique, puisque « Seul un Coca-Cola fait l'effet d'un Coca-Cola ». En juillet 2005, Coca-Cola décide de déféré ses prises de paroles au travers d'une plate forme mondiale commune de Communication développée par Atlanta. Au cour du nouveau discours : l'optimisme, valeur en adéquation avec le comportement volontariste des 15-24 ans. C'est là qu'apparait la nouvelle signature de la marque : « Prends la vie côté Coca-Cola », une campagne d'affichage plaçant la bouteille au centre de la marque d'où jaillit l'optimisme et le film Happiness factory réalisé par le studio de vidéo 3D New-New-yorkais illustrent depuis novembre 2006 la mise en bouteille du bonheur à travers les étapes de sa fabrication à l'intérieur d'un distributeur automatique.

Aujourd'hui, toutes les minutes, une publicité vante la marque sur les télévisions.


L'ouïe a une place aussi importante dans la stratégie de communication de la marque. En effet, Coca-Cola a inscrit depuis toujours la musique dans sa stratégie de communication. Dès 1927, Coca-Cola est présent sur les ondes de la TSF. Au cours des années cinquante, Ray Charles et Elvis Presley inaugurent l'usage promotionnel des grandes stars.


Aujourd'hui, le digital s'inscrit au cour de la Communication de Coca-Cola en direction des jeunes. Internet et téléphones mobiles sont au centre de la stratégie marketing de Coca-Cola. Preuve d'une marque qui reste plus que jamais innovante, l'utilisation de ces nouveaux médias permet à Coca-Cola d'être au cœur du quotidien des jeunes. La marque invite ainsi les consommateurs à venir vivre une expérience interactive sur ses sites Internet et mobile (coca-cola.fr et wap.coca-cola.fr) qui accueillaient fin 2006, plus d'un million de visiteurs par mois.


Cependant, Coca-Cola s'impose des limites plus stricte que ceux de la réglementation et organisme professionnels d'auto-contrôle exigent ; il s'agit de la « communication responsable ». Coca-Cola s'engage dans cette voie afin de protéger le jeune public a travers certaines mesures concrètes telles que :

  • jamais la mise en scène d'enfant de moins de 12 ans dans les publicités

  • des publicités jamais diffusées dans les « écrans enfants » (écran publicitaire entouré par les programmes jeunesses, pour lesquels l'audience est majoritairement constitué d'enfants)

  • pratique d'une communication responsable : pas d'action promotionnelles destinées aux enfants de moins de 12 ans

  • pas de distribution gratuite à destination spécifique des enfants de moins de 12 ans.


Aujourd'hui, Coca-Cola est la boisson non alcoolisée la plus omniprésente dans le monde, puisque la quasi totalité de la population mondiale arrive a distinguer la marque rien qu'en apercevant son graphisme et ses couleurs caractéristiques (rouge et blanc).





Sponsoring


Coca-Cola et les JO


Coca-Cola s'implante de plus en plus dans les Jeux Olympiques. Déjà sponsor officiel depuis 1928, ce qui en fait la société la plus ancienne dans le domaine, Coca vient de s'associer à la Flamme Olympique. Ce sponsoring portera sur les 7 prochaines éditions des Jeux Olympiques, de Pékin 2008 aux JO de 2020. Coca-Cola pourra réellement communiquer sur les 5 continents tout en s'associant au symbole de pureté de cette flamme éternelle. Les valeurs de l'olympisme et celles de Coca-Cola cadrent parfaitement, puisqu'ils attachent tout deux beaucoup d'importance au bonheur et à l'optimisme (selon le directeur communication du groupe, division pacifique).

De plus, les jeux permettent d'établir des connexions positives avec les consommateurs, qui deviennent des relations durables et qui permettrons donc l'implantation de la marque dans les pays organisateur et sur l'ensemble de la planète.

Coca-Cola est à l'heure actuelle le fournisseur officiel des Jeux Olympiques pour les boissons non alcoolisées.

Coca-Cola est aussi partenaire des jeux paralympiques.


Coca-Cola et le Football


La marque de soda américaine vient d'annoncer la reconduction de son partenariat avec la Fédération Française de Football pour 4 ans. Présent aux côtés de la FFF depuis 1996, Coca-Cola s'engage également à poursuivre son programme « Collectif Foot, On parle tous football », dont l'objectif est de faire évoluer le comportement du football amateur, sur et en dehors du terrain.


Coca-Cola, partenaire d'autres organismes


La firme américaine Coca-Cola se lance dans le sponsoring du kitesurf. En effet, pour le lancement de sa nouvelle boisson énergétique « Full Throttle », Coca-Cola et la marque de kites Éclipse ont passé un accord : 30 riders ont donc été choisis par ces deux marques pour rider avec des ailes aux couleurs de la boisson.

La boisson « Full Throttle » n'est pas pour le moment commercialisée en Europe, mais uniquement dans le sud-est des États-Unis. Cette nouvelle boisson énergétique souffre néanmoins d'un bon retard en terme de communication face à sa concurrente directe et déjà bien en place, RedBull.

 Stratégie marketing


La stratégie markéting de la boisson a été utilisé systématiquement depuis sa naissance. Tout d'abord, elle se fait par l'utilisation de slogans courts, faciles a retenir et marquants tel que : « Coca-Cola, c'est ça », « Drink Coca-Cola (Buvez Coca-Cola) », « Delicious and refreshing (Délicieux et rafraîchissant) »... ; au total, on peut dénombrer plus d'une centaine de slogans de puis le premier en 1886.

En 1929, Robert Woodruff inaugure une nouvelle forme de communication : de grandes affiches aux bords des routes et dans toutes les villes d'Amérique, ainsi que des panneaux lumineux.

C'est en 1931, que la marque s'approprie la célèbre image du Santa Claus ou Saint Nicolas (Père Noël) qui devient l'icône de la boisson, habillé de vêtements rouges doublés de fourrure blanche par Haddon Sundblom, chargé de la publicité de Coca-Cola. Le rouge et le blanc seront désormais les couleurs emblématiques de la marque. L'ours polaire apparaît dans les publicités en 1993. Seulement, ce n'est qu'en 2001, que Coca-Cola adopte des slogans différents selon les pays. En France, « Sourire la vie » signe la première saga publicitaire entièrement française, réalisée par Éric Zonca. En 2004, Dancing Boy met en scène un homme qui sous l'effet de Coca-Cola libère son expression artistique, puisque « Seul un Coca-Cola fait l'effet d'un Coca-Cola ». En juillet 2005, Coca-Cola décide de déféré ses prises de paroles au travers d'une plate forme mondiale commune de Communication développée par Atlanta. Au cour du nouveau discours : l'optimisme, valeur en adéquation avec le comportement volontariste des 15-24 ans. C'est là qu'apparait la nouvelle signature de la marque : « Prends la vie côté Coca-Cola », une campagne d'affichage plaçant la bouteille au centre de la marque d'où jaillit l'optimisme et le film Happiness factory réalisé par le studio de vidéo 3D New-New-yorkais illustrent depuis novembre 2006 la mise en bouteille du bonheur à travers les étapes de sa fabrication à l'intérieur d'un distributeur automatique.

Aujourd'hui, toutes les minutes, une publicité vante la marque sur les télévisions.


L'ouïe a une place aussi importante dans la stratégie de communication de la marque. En effet, Coca-Cola a inscrit depuis toujours la musique dans sa stratégie de communication. Dès 1927, Coca-Cola est présent sur les ondes de la TSF. Au cours des années cinquante, Ray Charles et Elvis Presley inaugurent l'usage promotionnel des grandes stars.


Aujourd'hui, le digital s'inscrit au cour de la Communication de Coca-Cola en direction des jeunes. Internet et téléphones mobiles sont au centre de la stratégie marketing de Coca-Cola. Preuve d'une marque qui reste plus que jamais innovante, l'utilisation de ces nouveaux médias permet à Coca-Cola d'être au cœur du quotidien des jeunes. La marque invite ainsi les consommateurs à venir vivre une expérience interactive sur ses sites Internet et mobile (coca-cola.fr et wap.coca-cola.fr) qui accueillaient fin 2006, plus d'un million de visiteurs par mois.


Cependant, Coca-Cola s'impose des limites plus stricte que ceux de la réglementation et organisme professionnels d'auto-contrôle exigent ; il s'agit de la « communication responsable ». Coca-Cola s'engage dans cette voie afin de protéger le jeune public a travers certaines mesures concrètes telles que :

  • jamais la mise en scène d'enfant de moins de 12 ans dans les publicités

  • des publicités jamais diffusées dans les « écrans enfants » (écran publicitaire entouré par les programmes jeunesses, pour lesquels l'audience est majoritairement constitué d'enfants)

  • pratique d'une communication responsable : pas d'action promotionnelles destinées aux enfants de moins de 12 ans

  • pas de distribution gratuite à destination spécifique des enfants de moins de 12 ans.


Aujourd'hui, Coca-Cola est la boisson non alcoolisée la plus omniprésente dans le monde, puisque la quasi totalité de la population mondiale arrive a distinguer la marque rien qu'en apercevant son graphisme et ses couleurs caractéristiques (rouge et blanc).





Sponsoring


Coca-Cola et les JO


Coca-Cola s'implante de plus en plus dans les Jeux Olympiques. Déjà sponsor officiel depuis 1928, ce qui en fait la société la plus ancienne dans le domaine, Coca vient de s'associer à la Flamme Olympique. Ce sponsoring portera sur les 7 prochaines éditions des Jeux Olympiques, de Pékin 2008 aux JO de 2020. Coca-Cola pourra réellement communiquer sur les 5 continents tout en s'associant au symbole de pureté de cette flamme éternelle. Les valeurs de l'olympisme et celles de Coca-Cola cadrent parfaitement, puisqu'ils attachent tout deux beaucoup d'importance au bonheur et à l'optimisme (selon le directeur communication du groupe, division pacifique).

De plus, les jeux permettent d'établir des connexions positives avec les consommateurs, qui deviennent des relations durables et qui permettrons donc l'implantation de la marque dans les pays organisateur et sur l'ensemble de la planète.

Coca-Cola est à l'heure actuelle le fournisseur officiel des Jeux Olympiques pour les boissons non alcoolisées.

Coca-Cola est aussi partenaire des jeux paralympiques.


Coca-Cola et le Football


La marque de soda américaine vient d'annoncer la reconduction de son partenariat avec la Fédération Française de Football pour 4 ans. Présent aux côtés de la FFF depuis 1996, Coca-Cola s'engage également à poursuivre son programme « Collectif Foot, On parle tous football », dont l'objectif est de faire évoluer le comportement du football amateur, sur et en dehors du terrain.


Coca-Cola, partenaire d'autres organismes


La firme américaine Coca-Cola se lance dans le sponsoring du kitesurf. En effet, pour le lancement de sa nouvelle boisson énergétique « Full Throttle », Coca-Cola et la marque de kites Éclipse ont passé un accord : 30 riders ont donc été choisis par ces deux marques pour rider avec des ailes aux couleurs de la boisson.

La boisson « Full Throttle » n'est pas pour le moment commercialisée en Europe, mais uniquement dans le sud-est des États-Unis. Cette nouvelle boisson énergétique souffre néanmoins d'un bon retard en terme de communication face à sa concurrente directe et déjà bien en place, RedBull.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site